Les plus de la digitalisation des rayons

Dans une société qui devient de plus en plus digitale, difficile de ne pas s’adapter, notamment pour les prestataires de service et les commerçants. Longtemps laissé pour compte à cause de la prolifération de l’e-commerce, les boutiques physiques reprennent désormais le dessus avec un renfort venu des nouveautés high-tech. Le digital s’invite dans les rayons, pour le plus grand bonheur des particuliers. Comment ça marche et quels en sont les intérêts ? Retour sur la révolution de l’année qui risque fort de donner du fil à retordre aux plateformes de vente en ligne.

Un mariage parfait entre convivialité et modernité

Depuis toujours, les magasins sont des lieux conviviaux. Les clients les ont délaissés au profit des innovations et de la modernité de la toile. La puce RFiD, ou l’étiquette intégrative, est donc la meilleure alternative, car elle marie parfaitement les deux univers. Le Smartphone est aujourd’hui le bienvenu dans les magasins et ne devient plus un visiteur indésirable.
Cependant, force est de constater que l’intégration du monde digitale dans les magasins n’enlève en rien la valeur humaine de ces établissements. On peut toujours entrer en interaction avec les autres.

Une expérience plus transparente au niveau des prix

Plus aucun doute ne plane sur la transparence des prix des magasins. L’étiquette permet en effet de trouver en un clic toutes les informations concernant tel ou tel produit dans une base de données numérique. En d’autres termes, le digital optimise la transparence des prix, ce qui rend l’expérience plus attractive et plus facile.
Depuis des années en effet, la différence de prix entre les différentes enseignes pose problème aux particuliers. Certains se targuent d’être moins chers, bien que la véracité des faits reste à prouver. Avec le digital qui s’invite dans les rayons, les questions ne se posent plus.

Une meilleure exploitation des données

La mise en vente de cette étiquette révolutionnaire n’est pourtant que le résultat d’une meilleure utilisation des données déjà récoltées sur le marché. Les études ont en effet prouvé que près de 88 % des consommateurs se renseignent sur le net avant de passer en magasin. Près de 75 % d’entre eux utilisent leur Smartphone en permanence pendant les courses.
Le fait est que les internautes sont de plus en plus impatients. Une fois qu’ils ont un peu de mal à trouver les produits dont ils ont besoin en rayon, ils vont faire un achat sur le Net. C’est le cas de 32 %, voire plus, des consommateurs.
La puce RFiD est donc une réponse à toutes ses problématiques. Elle profite aussi bien aux commerçants qu’aux acheteurs.

Auteur de l’article : admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *