Les logiciels libres recommandés par l’État

2016 est une année qui voit le succès grandissant de plusieurs logiciels grands publics, mais également de quelques outils plus pointus. Cet article vous fait découvrir l’intérêt de cette liste et son impact.

Les caractéristiques des logiciels libres

libre

L’État dévoile chaque année, une liste de plusieurs logiciels libres (en vente libre sur internet) qu’il juge digne de confiance. Ce rituel date de 2012 et permet surtout aux pouvoirs publics de faire le bon choix. Ainsi, les différents utilisateurs partisans des logiciels libres vont consulter ce socle commun interministériel pour acheter des logiciels généralistes ou spécialisés libres.

cdw2t-6xeaa-6rt

Le SILL ou Socle Interministériel de logiciels libres est validé chaque année à la mi-décembre. L’intérêt de consulter ce document numérique disponible en ligne, est de découvrir les rôles de chaque logiciel ainsi que son statut et sa licence d’exploitation. Chacune de ces caractéristiques doit être unique.
La liste contient différents outils classés par catégorie. On peut ainsi recenser des outils dédiés à la bureautique, au développement, au multimédia, à la messagerie ou encore à la navigation. Enfin, il est important de signaler que cette n’est pas exhaustive et qu’elle peut se rallonger en cours d’année.

Pourquoi utiliser à des logiciels libres ?

liste-2016-logiciels-libres

Les logiciels libres représentent une meilleure alternative aux programmes propriétaires payants et limités. En outre, la liste de logiciels libres convient également aux usagers qui ont envie d’utiliser davantage de logiciels libres authentiques.
Bien que la sélection de l’État repose sur des données plus concrètes, elle n’en est pas moins prévisible. En effet, la fiabilité et la qualité du logiciel priment. Ainsi, on retrouve Keepass pour la gestion des mots de passe, Windows 7, Linux ou Android pour le système d’exploitation, Firefox et Google Chrome dans la catégorie des navigateurs web et VLC pour les multimédias. Certains logiciels plus pointilleux sont également de la partie : BlueGriffon (éditeur HTML), Avidémux( Montage vidéo), The Gimp (montage photo), Pidgin (messagerie instantanée), Libre Office, Notepad++ (bureautique).

Auteur de l’article : admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *